En mémoire des trois grands pionniers de la littérature et de l’histoire D’Haïti

Magloire Saint-Aude

Magloire Saint-Aude

On ne saurait oublier ni laisser sous silence certains noms de l’histoire et de la littérature. Quelques-uns ont été découverts à l’école, durant les cours de littérature en étudiant certains textes de ces auteurs. On peut citer, par exemple, un poète comme Roussan Camille. Aujourd’hui on ne parle presque plus de Jean Fouchard. Pourtant, en analysant l’ensemble de ses publications sur l’histoire de la littérature, son répertoire sur le théâtre au temps de la colonisation, les lecteurs de tout âge ont pu apprécier l’originalité et l’importance de son travail. Ceux qui ont lu le Gout des Jeunes filles de Dany Lafferière ont peut être vu la référence constante à Magloire Saint-Aude, à qui le narrateur voue une admiration sans bornes. Lire la suite

Publicités

Festival de Théâtre Quatre chemins 2012 – Port-Au-Prince, Haïti

EDITORIAL

Passeurs d’émotion

affiche-2012_miniQuatre Chemins rend hommage aux comédiens, ces « instruments » par lesquels passe toute œuvre théâtrale. On les voit souvent comme des marginaux, des rêveurs. Les comédiens, pour mener à bien leur travail, sont pourtant des êtres en questionnement constant, vecteurs de sens, passeurs d’émotion. On est comédien tous les jours de sa vie, toujours dans l’observation, l’écoute, la remise en question de soi, témoigne la comédienne Gaëlle Bien-aimé. C’est un métier à part entière qui demande discipline et détermination. C’est aussi un moment d’émerveillement, un retour à l’enfance et vers soi-même. Lire la suite